Botticelli

 

 
Sandro Botticelli

(ou Alessandro Filipepi)

Vers 1489-1490 ; 150 x 156cm

 

 

 

L'infigurable mystère constitue le "motif" central de ce tableau, qui est "matérialisé" par l'espace compris entre les deux mains des protagonistes et rehaussé par le pilier qui joue ici le rôle de la colonne. La Vierge, dont le visage n'est pas sans rappeler celui de la Venus du Printemps (1478), exprime toute la tension de la scène par la torsion serpentine de son corps. Le paysage, influence par l'art flamand, conduit le regard, non vers le lointain, mais vers L'Annonciation grâce au parcours de la rivière - Celle-ci dirige ainsi l'attention vers l'arbre, objet central de la veduta, qui rappelle la Passion Botticelli a su ici représenter l'épisode religieux sans avoir recours à la colombe ou aux rayons, habituels "canons" iconographiques.

Autres œuvres :

 - 1481 243 x 550

 - 1485 - 19,1 x 31,4

 - 1490-92 - 21 x 269

 
Autre page de l'artiste :
 
 - Le Jugement dernier

Retour

 

Pachelbel : Canon en ré majeur