Bréviaire d'Aragon

 

 

Bréviaire De Martin D'Aragon

1398-1410 et reprise vers 1420-1430
Enluminure sur vélin
14 x 17,5 cm (le bréviaire mesure 35,1 x 25,2 cm)

 

Cette enluminure catalane est l'exemple du caractère international de cet art au début du 15eme siècle. Influence par l'art italien dans le traitement chromatique chatoyant et la complexité de l'espace architecture, (bien que maladroitement construit, il tente de suggérer un espace réel par son déploiement), la composition a puisé dans le registre français pour développer les bordures de l'image et les agrémenter d'anges. Place sur l'axe vertical médian, figure principale de ce recueil, Dieu surplombe la scène et envoie l'homonculus et sa croix sur une pluie d'or. L'or qui souligne chaque détail important, confère a l'ouvrage un raffinement certain et figure l'infigurable Mystère de l'Incarnation.

 

 

 

 

Retour

 

 

Jean-Baptiste Lully : Les fêtes de l’amour et de Bacchus