Mikhaïl Barychnikov  
   
     
 


 

Extrait de Le Corsaire par Barychnikov ( à comparer avec celui de Noureev)

Barychnikov dans Giselle en 1977

 

Mikhaïl Barychnikov fut l'un des plus grands virtuoses de l'école académique. Son éblouissante technique lui permit de danser avec une aisance déconcertante, mettant en valeur toute la richesse de sa personnalité.

 

Mikhaïl Barychnikov est né en 1948, à Riga. À onze, ans, sa mère l'inscrivit à l'Institut chorégraphique de sa ville natale. À partir de 1964, il suivit à Leningrad les cours de Pouchkine. Dès lors, l'excellence de sa technique le destine à une fabuleuse carrière. En 1966, il fut engagé par la troupe du Kirov où il interpréta tous les plus grands rôles du répertoire classique.

Dès 1966, il remporta une médaille d'or à Varna, puis en obtint une seconde à Moscou en 1969. Jacobson, l'un des chorégraphes soviétiques les plus anti conventionnels de l'époque, lui consacra alors un solo intitulé Vestris, qui mettait en valeur la technique spectaculaire du jeune danseur et sa personnalité. Mais le répertoire classique dans lequel l'Union soviétique cantonnait Mikhaïl Barychnikov ne le satisfaisait plus. Lors d'une tournée au Canada en 1974, il décida de rester à l'Ouest. Dès lors, il subjugua l'occident par son style rigoureux et sa virtuosité. Il entra au New York City Ballet et travailla avec Balanchine, puis avec Robbins, qui régla pour lui et Natalia Makarova, une autre transfuge du Kirov, un sublime pas de deux intitulé Other Dances. Mais ce fut sa rencontre avec Twyla Tharp en 1976 qui détermina la suite de sa carrière. Cette chorégraphe américaine des plus originales et au style explosif créa pour lui Push Cornes to Shove, un ballet proche de la comédie-musicale, empreint d'humour : ce fut un succès mondial. Dès lors, il mit au service de la danse moderne son éblouissante technique et son penchant pour la cocasserie. Touche-à-tout, Barychnikov travailla entre autres avec Neumeier et Alvin Ailey, tourna trois films, et joua au théâtre. Cet amoureux des chapeaux et des casquettes lança une ligne de vêtements et un parfum qui firent fureur aux États-Unis. Après avoir assumé la direction de VAmerican Ballet Théâtre de 1980 à 1989, il monta sa propre compagnie, le White Oak Dance Project. Barychnikov fit ses adieux à la scène à Paris en automne 1995.

 

     

 

 

 

      Retour                 

Home | Cocteau et Petit | Angelin Preljocaj | Pietragalla | Fred Astaire | Mikhaïl Barychnikov | Isadora Duncan | Patrick Dupond | Margot Fonteyn | Martha graham | Vaslav Nijinski | Rudolf Noureev | Anna Pavlova

 

♫ Webern (Anton Von) : La Passacaille de Bach