Martha Graham  
   
     
 

 

Un extrait de chorégraphie commenté par l'artiste même

Diversion of Angels by Martha Graham

Lamentation créée en 1930 dans un extrait de 1976 par Peggy Lyman, musique de Zoltan Kodaly

 

 

«La vie aujourd'hui est nerveuse, aiguë et en zigzag; elle s'interrompt souvent à mi-chemin. C'est ce que je veux pour mes danses», et c'est ce qu'étaient les danses de Martha Graham qui dansait avec autant de vérité et autant de beauté qu'elle pouvait.


Martha Graham naquit à Allegheny, près de Pittsburgh aux États-Unis en 1894. Fillette expressive, elle fut élevée dans une famille dominée par un père sévère. Bien que, dès l'âge de quinze ans, elle eût décidé de devenir danseuse, ce n'est qu'à la mort de celui-ci qu'elle put suivre ses premiers cours de danse au sein du Denishawn, formation dont elle fut membre jusqu'en 1923. Après avoir dansé au Greenwich Village Follies et avoir été maître de danse à Rochester, Martha Graham donna son premier récital à New York en 1926. Encore très imprégnée du Denishawn, elle commença à laisser entrevoir le style très personnel qui allait faire d'elle la plus grande dame de la modern'dance aux États-Unis. En rupture délibérée avec le style classique, caractérisé notamment par la recherche de l'envol, Martha Graham dansait le plus souvent pieds nus en accentuant la relation avec le sol. Ses gestes prenaient naissance au centre du corps par une série de contractions et de relâchements qui allaient devenir caractéristiques de sa technique du « contraction and release ». En 1930, elle créa le Martha Graham Dance Group Company, uniquement composé de femmes. Ses premières œuvres, comme Lamentation créée en 1930, ou Primitive Mysteries en 1931, exaltent déjà le pouvoir émotionnel du geste mené à son paroxysme. Sa silhouette linéaire, vêtue de robes strictes, et son visage crayeux aux traits fortement soulignés de noir incarnèrent la liberté et la puissance de la femme. Ce n'est qu'en 1938 que le premier homme, Eric Hawkins, fut admis dans la troupe. Puisant tantôt dans la tradition américaine, comme pour Frontier qu'elle créa en 1935, ou Appalachian Spring en 1944, tantôt dans la mythologie antique comme dans Errand into thé Maze ou dans Night Journey, Martha Graham composa plus de 150 œuvres. Elle cessa de danser à l'âge de 73 ans. En 1975, elle composa ses derniers ouvrages à l'attention de Noureev: Lucifer et The Scarlet Letter. Toute sa vie, elle fut à la recherche du geste qui «ne ment jamais». Martha Graham s'éteignit en 1991.


 

      

 

 


 

 

 

 

Retour

 

Home | Cocteau et Petit | Angelin Preljocaj | Pietragalla | Fred Astaire | Mikhaïl Barychnikov | Isadora Duncan | Patrick Dupond | Margot Fonteyn | Martha graham | Vaslav Nijinski | Rudolf Noureev | Anna Pavlova

 

Ligeti (György) : From musica ricercata N°1